ERP SANO CERTIFIE LAP-H

Le 8 juin 2015, l'ERP Sano a été certifié Logiciel d’Aide à la Prescription Hospitalier en conformité avec le référentiel de certification des LAP-H de la Haute Autorité de Santé. Chaque séquence de test a été franchie sans échec (sans changement de scénario).

Cette certification concrétise les travaux de conception et de développement consacrés au circuit du médicament de l'ERP Sano V3. Prenant en compte les exigences de la certification, l'ERP Sano est le seul à proposer une telle richesse fonctionnelle et informationnelle car c'est un outil intégré (GAP, Dossier Patient, PMSI, circuit du médicament, Pharmacie…).

L'ERP intègre nativement :
- La Banque Claude Bernard (BCB) en tant que Base de données Médicamenteuse (BdM) permettant d'assurer la sécurisation de la prescription (contrôles),
- La totalité des référentiels CIO Spécialités Pharmaceutiques (CIOsp) et Dispositifs Médicaux (CIOdm).

Qu'il s'agisse du circuit du médicament ou du Dispositif Médical, les professionnels ne passent plus de temps à chercher et à saisir les identifiants ou les diverses informations concernant les produits : elles s'actualisent automatiquement. Dès la lecture du code-barres natif, l'application reconnait le Dispositif Médical (qu'il ait été déjà utilisé ou non) et renseigne l'utilisateur (marque, modèle, hors GHS, cladimed…).

Médecin, infirmière, pharmacien ou même au bloc opératoire, les mêmes informations circulent sur ces produits au sein d'un même outil : l'ERP Sano.

A partir d'une prescription, le référentiel des produits et leurs éléments de posologie sont les mêmes pour tous les acteurs du circuit du médicament. Cela permet tous types de conversion de manière implicite et déterministe. Par exemple, une prescription d'un produit en mg, équivalant à une sortie de poche en pharmacie, sera affichée en ml (ou autres) pour l'IDE du service clinique. Avec l'ERP Sano, la traçabilité et la sécurité sanitaire ne sont pas que des mots.

Point d'interfaces ni d'appels contextuels, l'unicité du recueil alimente automatiquement le Dossier Patient et donc les besoins du PMSI, de la T2A (hors GHS, etc.) ainsi que les indicateurs du CBU (indications, CLADIMED, etc..).

Mots-clés :
1410 lectures